Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 15:43

 

 

        600 000 spectacles personnalisés offerts en 20 ans aux enfants hospitalisés et à leur famille.

 

 

         La dynamique américaine Caroline Simonds – alias Dr Girafe – a en effet été la première en Europe à importer des Etats-Unis le concept des clowns à l’hôpital. Vingt ans plus tard – en janvier 2011 – nait la fédération européenne des Associations de Clowns Hospitaliers. Quand les nez rouges font des petits…

 

         Caroline Simonds précise : " Ce pourquoi je me bats, c’est remettre l’enfant en situation de jeu tel qu’il était avant de rentrer à l’hôpital. Un enfant atteint d’une maladie grave, surtout avant 10-12 ans, peut perdre son innocence. Avec l’hospitalisation, il devient très sage. Il ne court ou ne joue plus comme les autres enfants. Or c’est à ce moment précis que le clown intervient et lui permet ce qui est essentiel : rester un enfant avant tout. Je veux prolonger cette innocence, que les clowns aident les enfants à la faire perdurer le temps qu’ils peuvent" .

          Car en France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l’âge de 15 ans…

 

       Romain, 11 ans « Les clowns ça sert pour se détendre et oublier qu’on est malade. Parce qu’ils sont rigolos ! Ils ne sont pas très intelligents sauf Madame Baden-Baden. Leurs sketchs me font rire. Une fois j’étais pas bien et j’avais plus envie de guérir. Les clowns sont venus et ils m’ont fait rigoler et ça m’a donné envie de me battre. »

Comme le veut la tradition clownesque, les clowns interviennent toujours en duo, et toujours en improvisant car il n’y a pas de « recettes à rire ». « Qui dit deux, dit amour et conflit, ce qui permet d’inventer des situations rocambolesques, des courses, des poursuites, des vols » constate le Docteur Girafe.  Et ils interviennent, de manière régulière, deux fois par semaine tout au long de l’année, un principe qui contribue à donner des repères aux enfants, surtout lors d’une hospitalisation de longue durée.

 

      Enfin, les artistes du Rire Médecin ne sont ni des médecins ni des thérapeutes, leur objectif est d’accompagner les enfants lors de leur hospitalisation et de les aider à mieux la vivre. Et pour bien affirmer que les Hôpiclowns sont bien des professionnels du spectacle, l’association a ouvert à Montreuil (Seine-Saint-Denis) la première École Internationale du Rire Médecin.

 

        Les enfants adorent les clowns, et même si c’est pour « de faux », c’est de la vraie vie…

       

        tiré de www.impliquez-vous.com.

 

Rire Medecin livre

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Associatif
commenter cet article

commentaires

elise 06/02/2012 10:31

Ma sœur comédienne a tenté d'intégrer l'équipe du rire médecin... malheureusement pour elle, ça n'a pas marché cette année. Leur formation est très bien faite, les clowns peuvent accompagner le
personnel soignant à faire certain soins... une action à soutenir pour sure !

une terrienne 08/02/2012 22:45



Intéressant témoignage ! Il est étonnant que ta soeur n'ait pas été retenue dans l'équipe ! Sur quel critère font-ils donc la sélection ? en tout cas, souhaitons-lui d'y parvenir pour égayer le
quotidien de tous ces enfants malades.



Stéphane Wadirum 04/02/2012 16:08

J'avais beaucoup apprécié les 2 contes qui étaient paru sur ce -remarquable - site. A quand le prochain ?

une terrienne 05/02/2012 23:21



Et bien, merci pour votre intérêt ! Votre demande a déjà été prise en compte. Un nouveau conte devrait paraître dans les semaines à venir, en espérant qu'il vous plaira.



Dodinos 28/01/2012 09:41

On pourrait aussi envoyer des clowns dans certaines grandes entreprises.Cela fait longtemps que beaucoup d'employés n'ont pas ri...

une terrienne 04/02/2012 10:08



Voilà une suggestion tout à fait  judicieuse de Dodinos ...qui pourrait apporter un peu de gaieté à tous les travailleurs ...