Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 12:38

"Dans Mille et Une Vies, mes amis dénicheurs me présentent des initiatives positives qui peuvent changer le monde. Celle dont j'avais envie de vous parler cette semaine m'a particulièrement bouleversé. D'abord parce qu'elle propose une solution à un fléau qui nous concerne tous, l'isolement des personnes âgées. Et surtout parce que cette idée, qui parait très simple, fonctionne de manière extraordinaire. Mon rêve ? Qu'elle soit généralisée aux 36.000 communes de France".

de Frédéric Lopez.

*"Mille et Une Vies" émission de France 2.

Image France 2
 
Une cantine intergénérationnelle.
 
La petite commune de Bioule, dans le Tarn-et-Garonne, permet aux anciens de déjeuner avec les écoliers à la cantine plusieurs fois par semaine.
 
Cette idée est née il y a cinq ans, lorsqu'un vieux monsieur, voyant tous les jours passer les enfants pour aller à la cantine, a dit au maire du village, qu’il aimerait bien manger avec eux… Un souhait entendu, puisque sitôt la nouvelle cantine construite, la municipalité a permis aux seniors d'aller déjeuner avec les écoliers !
 
De fait, à Bioule, village d'1millier d'habitants, plusieurs fois par semaine, les personnes âgées (dont le doyen du village de 92 ans) viennent partager leur repas avec les petits écoliers. Et la sauce a pris. Les tables sont mixtes et les générations se parlent ! Les anciens font des blagues et racontent des histoires aux plus jeunes. Les plus jeunes expliquent leurs journées aux anciens. Des liens se tissent, les anecdotes fusent, les anciens reçoivent des marques de tendresse et se sentent moins isolés. Pour eux, c'est une véritable cure de jouvence.. Leur seule hantise : la période des vacances scolaires.
 
A Bioule, ces déjeuners font le bonheur de tous, et en plus, cela ne génère aucun frais pour l'école puisque les ainés paient leur repas au prix coûtant de 6 €. Une belle idée intergénérationnelle qui permet aussi aux plus jeunes d'être en contact régulier avec les personnes âgées.
 
Cette expérience est désormais relativement courante, ce village n’est en effet pas le seul dans l’Hexagone. Aujourd’hui, de plus en plus de communes mettent en place ce type d’échanges, bénéfiques à tous ! Aux anciens comme aux plus jeunes.
 
Janvier 2017 dans la revue Femina, par Frédérique Préel.

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne
commenter cet article

commentaires