Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 17:09

       Expert en prospective, Ray Kurzweil prévoit un futur radieux pour l'énergie solaire et il s'est rarement trompé. L'ancien patron de Microsoft, Bill Gates, le présente comme un des rares futurologues crédibles sur les hautes technologies, car s'appuyant sur une approche rigoureuse.


        Ainsi, Ray Kurzweil  professe un extraordinaire optimisme dans la capacité des hommes à surmonter la crise énergétique et écologique en cours.


        A l'entendre, les technologies solaires seront capables de pourvoir 100% de l'énergie dont le monde a besoin, d'ici 20 ans, remplaçant rapidement le nucléaire et les énergies fossiles, jugées obsolètes et dangereux.


        "Nous assistons à un processus d'accélération avec l'énergie solaire identique à celui qui a eu lieu dans la technologie séquentielle, et dans les technologies de l'information. Elles ont gagné en puissance de façon exponentielle, tout en devenant de plus en plus sophistiquées et de moins en moins chères.. C'est la même chose avec l'énergie solaire qui  se multiplie par 2 tous les deux ans, depuis 20 ans. Quant au coût par watt du solaire, il baisse de plusieurs points chaque année. Ces tendances encouragent déjà de nombreuses entreprises, des start-up qui espèrent en tirer des bénéfices futurs, tout en investissant dans la recherche de nouvelles techniques meilleur marché.


           Des laboratoires de recherche sur le solaire travaillent tout autour du monde, échangent leurs découvertes, mais le secteur profite aussi des retombées des recherches dans d'autres domaines, les nanotechnologies par exemple. C'est un phénomène irréversible. Le coût par watt de l'énergie solaire diminue de manière significative quelle que soit la situation économique mondiale, et il va encore se réduire avec l'arrivée des nanotechnologies...


          Dans les 20 années qui viennent, nous allons augmenter notre consommation d'électricité, et nous allons avoir encore plus besoin d'énergie solaire, surtout avec la crise annoncée du nucléaire suite à la catastrophe japonaise de Fukushima. Au lieu de doubler chaque année, sa production va quadrupler dans les années à venir, tandis que de nouvelles technologies moins coûteuses voint être développées, de nouveaux entrepreneurs se lancer, etc. D'ici 15 ans, cette production sera multipliée par 8 chaque année. Voilà pourquoi, je pense que d'ici 20 ans, nous pourrons alors satisfaire100% de nos besoins en énergie grâce au solaire.


          Le soleil nous inonde et l'énergie du soleil nous est donnée gratuitement, elle est plus propre que toutes les autres, nous savons comment la convertir en électricité. Rien n'arrêtera le processus qui en fera notre source principale.


          Je pense en outre que la production d'énergie nucléaire apparait aujourd'hui comme une vieille technique industrielle ultra-centralisée, obsolète, et surtout très dangereuse. Si elle ne pollue pas à la façon des énergies fossiles, en émettant du CO2, elle présente le risque permanent de tourner au désastre, comme hier à Tchernobyl, et aujourd'hui au Japon. Je déconseille à quiconque d'investir dans de nouvelles implantations nucléaires qui, en plus, d'être à haut risque, prennent beaucoup de temps à mettre en place. L'arrivée de l'énergie solaire va être beaucoup plus rapide, elle peut être mise en oeuvre de façon décentralisée, propre, efficace, sans danger.

          Nous entrons dans une période intermédiaire où nous allons encore dépendre du pétrole, du charbon, et du nucléaire. Puis, d'ici 2040-2050, les énergies renouvelables les auront totalement remplacées.

 

dossier realisé par Frédéric Joignot. Le Monde Magazine. 26 Mars 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by dumieuxsurterre.over-blog.com - dans Nouvelles technologies
commenter cet article

commentaires