Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 12:43

Une bouffée d'oxygène, de fraîcheur et d'humanité dans un livre merveilleusement bien écrit, au titre très original et peu évocateur :


    « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »

                                                                   de Mary Ann Shaffer.

 

    Surtout, ne vous laissez pas arrêter par le titre. Bien au contraire, ce livre regorge de trésors et  il en émane un charme fou, car il surprend et émeut tout à la fois. On le lit d'une traite comme on déguste une part de tarte, à la fois fraîche, fruitée et savoureuse. Le livre est merveilleusement bien écrit : de belles expressions et tournures de phrases sont utilisées sans lourdeur aucune, toujours avec finesse et humour.

     L'histoire se passe sur l'île de Guernesey, et la lecture du livre donne envie de monter dans le premier avion qui pourrait nous y emmener, et d'y savourer tout ce que le livre nous en a fait découvrir.

 
     Le récit se présente sous forme d'un échange de lettres, d'une correspondance épistolaire entre plusieurs personnages, juste après la seconde guerre mondiale. Si les 10 premières pages sont un peu déconcertantes, la suite se lit d'une traite. Et je voudrais dire aussi que, lorsque j'ai tourné la dernière page de ce livre absolument, accueillant, surprenant et émouvant, c'est comme si je disais adieu à des ami(es) formidables.

 

   Isabelle, une terrienne.

 

    


 

 

Le résumé : (Amazon) 

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

L’auteur a connu un vif succès avec ce roman mais hélas est décédée avant même d’apprendre que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.

 

                      

                          Un merveilleux livre à dévorer sans attendre.

 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Littérature
commenter cet article

commentaires