Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 09:24

                                       

                                       PUBLICITE

 

              Paris limite la place de l'affichage dans la ville
 

 

          Le Conseil de Paris a voté le 21 juin son nouveau règlement local de publicité, qui prévoit une réduction de 30 % de l'affichage publicitaire. Le texte interdit notamment les grands formats - les panneaux de 4*3 m -, limite à 16 m2 les publicités sur les bus et réserve aux toits-terrasses les publicités lumineuses. Il proscrit également la publicité à moins de 50 m des écoles, des églises, des cimetières, dans les espaces verts et sur le périphérique intérieur. L'UMP s'est opposé au texte, tandis que les Verts et les communistes, qui défendaient une réglementation plus restrictive, ont voté pour.

 

 

 

                                           EXCLUSION

 

                Création d'un tarif social de téléphonie mobile.


            Le ministère de l'industrie a signé le 7 mars une convention avec neuf opérateurs de téléphonie mobile - les trois possédant un réseau (SFR, Orange et Bouygues) et six opérateurs « virtuels » - pour la mise en place d'un tarif social. Destiné aux bénéficiaires du RSA, mais pouvant être étendu à l'ensemble des clients, il comprendra quarante minutes de communication vocale et 40 SMS pour un prix inférieur à 10 €, sans engagement de durée ni frais d'activation ou de résiliation. Un tarif social de l'Internet haut débit devrait également voir le jour d'ici à la fin de l'année. 

 

 

La Croix. Sept 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Vie moderne
commenter cet article

commentaires