Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 15:19

Pauvres et honnêtes, l'argent ne fait pas le bonheur

"Ma mère m'a appris à ne pas voler" a déclaré un SDF brésilien qui a trouvé 10.000 dollars dans la rue. Une éducation en or.

Pauvres et honnêtes, l'argent ne fait pas le bonheur (SINTESI/SIPA)

Pauvres et honnêtes, l'argent ne fait pas le bonheur (SINTESI/SIPA)

Que fait toute personne raisonnable qui trouve 10.000 dollars en liquide dans la rue ? Elle le rapporte à la police bien sûr. Un couple brésilien qui vit sous les ponts à Sao Paulo, la mégapole du Brésil, a ramassé lundi 9 juillet 20.000 reais (dix mille dollars) dans un sac poubelle sur un trottoir et les a remis à la police, a indiqué une source policière.

Le couple déambulait à l'aube dans les rues quand il a entendu sonner une alarme et s'est approché pour voir de quoi il s'agissait. Découvrant une mallette et un sac poubelle rempli d'enveloppes avec de l'argent, il a demandé à un vigile d'une entreprise à proximité d'appeler la police.

"Quand nous sommes arrivés les SDF nous ont remis l'argent. Il pourrait s'agir de l'argent volé la semaine dernière dans un restaurant japonais", a dit un porte-parole de la police militaire, Bruno dos Santos, au site G1 de Globo.

Le montant du butin s'élevait à 20.000 reais (10.000 dollars), 17.000 reias en billets et le reste en pièces de monnaie.

"Ces gens qui sont dans le besoin auraient pu s'enfuir avec l'argent mais ils ont appelé la police", a dit incrédule dos Santos.

Jesus Silva Santos, l'homme qui a trouvé l'argent, a dit à la presse qu'il gagnait un peu plus de 7 dollars par jour à recycler des ordures.

"Ma mère m'a appris à ne pas voler", a dit Jesus dos Santos qui vit avec sa femme sous un pont de cette ville de dix-huit millions d'habitants.

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Philosophie de vie
commenter cet article

commentaires