Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 15:30

      Apprendre à cueillir l'instant.....

 

   ... grâce à la leçon du poète et professeur au Collège de France, Michael Edwards*:"Le bonheur nous hante, dit-il. Chaque semaine, des livres sur ce sujet sont publiés, mais l'abordent comme une perte ou une promesse. Suivons plutôt l'exemple de Claudel, qui s'extasiait face aux cloches sur les toits de Cambridge: savourons le bonheur ici et maintenant". Et ensuite, "Libérons-nous de la sensation de malheur qui étouffe notre société, pour apprendre à saisir l'instant où un être, une rue, un objet, un paysage semblent irradiés par l'inconnu. Essayons de vivre chaque jour poétiquement.", conclut-il.

* auteur du "Bonheur d'être ici" aux éditions Fayard

 

           Booster son mental à Londres.

 
On aurait tort de passer à côté de The School of Life, l'école de "well-being", moral fondée par le philosophe Alain de Botton. Cours du soir animés par des artistes, des penseurs, sermons du Dimanche couleur philo, séminaires du week-end option sagesse (être "épicurieux", trouver le job qu'on aime...) ou consultations de bibliothérapie (avec ordonnance de romans et essais réconfortants): à quand la même en France ?

 

            Faire plus d'enfants.

 

Enfin, une inflation qui booste le moral : malgré la récession, le nombre de naissances en France continue de grimper. Démographe à l'Institut National d'études démographiques, Gilles Pison explique: "On s'attendait à une baisse liée à la crise : pas du tout ! Avec 2 enfants par femme, le taux de fécondité en 2010 a atteint un niveau inédit depuis la fin du baby-boom. Ecoles maternelles, allocation parentales, ... notre politique parentale a amorti le choc. Si le projet de premier enfant est parfois retardé, pour les suivants, les couples maintiennent le rythme envisagé".

 

          Soutenir les petits producteurs.

 

La dernière tendance du commerce équitable: tout en continuant à aider les petits producteurs du Sud, (Thaïlande, Pérou, Maroc), de plus en plus de marques éthiques développent une solidarité Nord-Nord, pour une agriculture bio et de proximité. Les gammes tendances: Alter Eco et Biocoop.

 

         Sourire avec les enfants.

 

.. en partageant la lecture de Clair-Obscur, talentueux recueil de nouvelles, écrites par dix grands (dont Linda Lé, Leonora Miano, Yasmina Khadra, Maxence Fermine, ...) Dix visions du monde mais une seule recette, au profit de l'association "pour un sourire d'enfant" qui soigne et scolarise les très jeunes chiffonniers de Phnom Penh.

 

          Reformuler l'hédonisme.

 

 ... avec Michel Onfray pour guide, et ses invités (Garouste, Bedos, pignon-ernest...) d'un manifeste engagé et insoumis* qui interroge le goût du plaisir et la persepctive d'une vie réussie

 

de Figaro Madame.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dumieuxsurterre.over-blog.com
commenter cet article

commentaires