Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 21:57

          Qui sont-ils ces entrepreneurs français qui se sont mis résolument au vert ?:

 

img1571

         

 

 

 

 

 

          Tristan Lecomte a choisi de cultiver son jardin. A 37 ans, le fondateur de la marque de commerce équitable Alter Eco a créé sa ferme en Thaïlande. « J'avais envie de passer du côté des petits producteurs" explique-t'il. Celui qui fut désigné parrmi les 100 personnes les plus influentes de la planète par le magazineTime fait pousser du riz bio et de la bergamote en guise de détergent. Et élève des buffles pour le biogaz et des porcs pour l'engrais naturel. Rien à voir avec la crise de la quarantaine.Tristan Lecomte a rencontré l'amour dans un avion : une hôtesse de l'air thaïlandaise. « Comment peux-tu te prétendre expert du commerce équitable alors que tu n'as jamais planté un radis », lui a-t-elle lancé. Evidemment, ce n'est pas en étudiant à HEC qu'il a appris l'agriculture biodynamique et la compensation carbone, pas plus qu'à L'Oréal, où il a commencé sa vie professionnelle.Son envie de changer le monde est née à la lecture d'un article du journal de rue Le Réverbère. La suite, il la raconte dans une autobiographie que publie ces jours-ci Flammarion : Comment je suis devenu plus humain... Mais Tristan Lecomte n'a pas totalement quitté le monde. Avec Pur Projet, il aide les multinationales, de Nestlé à Clarins, à reboiser la planète.

 

 

    img1631           Pierre-André Senizergues plante des arbres... avec les pieds, ou

plus exactement avec ses chaussures pour skateur de la marque Etnies.

Ce Français de 46 ans, installé en Californie, veut créer une forêt tropicale au Costa Rica dans la réserve de la tribu des Maleku. Grâce au projet "Buy a Shoe, Plant a Tree", un arbre sera planté pour chaque paire vendue de Jameson 2 Eco Shoes, fabriquées à partir de vieux  pneus et de plastique recyclés. Dès cette année, 35000 arbres seront ainsi plantés. Pierre-André Senizergues, qui réalise 200 millions de dollars de chiffre d'affaires avec Etnies, veut aussi produire plus proprement. « Nous avons repensé nos procédés de fabrication avec un système de collage à froid et choisi des sous-traitants à l'ouest de la Chine qui utilisent des énergies renouvelables comme l'hydraulique », explique le jeune patron, casquette vissée sur la tête.

 

K. M. de Challenge.

Partager cet article

Repost 0
Published by dumieuxsurterre.over-blog.com - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires