Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 17:51

    L'Association Remote Area Medical (RAM) sillonne les Etats-Unis pour dispenser gratuitement des soins médicaux et dentaires aux plus nécessiteux. Tous les ans, elle fait étape dans ce comté rural deshérité de Virginie.

    Certains ont dormi dans leur voiture pour ne pas manquer l'ouverture, annoncée pour l'aube. A 5h30, les portes du Parc des Expositions de Wise (Virginie) ont commencé à laisser entrer la foule. Chaque année en Juillet, 3 jours durant, Remote Area Medical (RAM : Aide médicale aux régions reculées), une association fournissant des soins gratuits, plante ses marabouts dans ce comté rural déshérité des Appalaches, aux confins du Kentucky.

    RAM a été fondée en 1985 pour venir en aide aux populations du tiers-monde. Mais depuis 1999, elle tente de suppléer, à sa minuscule échelle, aux carences du système de santé américain et ses 51 millions de personnes non couvertes par une assurance-santé. La loi votée en 2010 sous l'impulsion du président Obama devrait améliorer la situation à partir de 2014, lors de sa mise en oeuvre complète.

     Pour l'heure, les adultes pauvres, même aidés par le système d'aide Medicaid, ne bénéficient pas d'aide pour leurs soins dentaires. D'où l'énorme file d'attente aux consultations gratuites organisées à Wise, auxquelles participent quelque 800 médecins, dentistes et auxiliaires, tous bénévoles.

     Ceux qui attendent comptent parmi les "47%" d'Américains assistés par le gouvernement qui, selon Mitt Romney, "se prennent pour des victimes". Jeunes travailleurs agricoles, mineurs licenciés, parents de familles nombreuses et personnes âgées, ils vivent avec une denture douloureuse, déficiente, parfois absente.

    Dans la région, le taux de chômage frise les 20% (8,1% en moyenne nationale) et le revenu annuel moyen ne dépasse pas 14.000$ (900€ par mois). La clinique dentaire gratuite de RAM est leur seule chance de se faire soigner !

    Allongées en plein air au milieu du brouhaha qui enveloppe l'immense dispensaire des pauvres, quelque 3000 personnes guériront de leurs caries, subiront des extractions ou se feront implanter des dents artificielles. Certains patients, délivrés de toutes leurs dents lors du dernier passage de RAM, ont attendu une année entière pour essayer l'appareil qui leur donne meilleure allure. Lorsque le médecin tend un miroir vers le visage réparé, l'émotion déborde.

    Stan Bock, fondateur de RAM, est un ancien acteur de série télévisée. Ce fringuant septuagénaire a multiplié les missions sanitaires en Amérique latine, Afrique de l'Est et Asie. Aux Etats-Unis, son organisation se heurte au refus de certains Etats d'accepter la venue de médecins enregistrés dans d'autres Etats. Mais quand le campement médical de Wise se repliera, plus de 4.000 dents auront été extraites et 3.000 patients auront retrouvé le sourire.

Philippe Bernard pour Le Monde

 

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne
commenter cet article

commentaires