Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 11:06

 

Au Brésil, la justice stoppe la construction d'un barrage 

 
 
1579329_3_08f1_les-indiens-soutenus-par-des-mouvements.jpg
 
  Victoire: le barrage de Belo Monte au coeur de la forêt amazonienne ne sera pas construit !! La justice brésilienne a ordonné le mercredi 28 septembre l'arrêt des travaux du gigantesque barrage hydroélectrique de Belo Monte en plein cœur de la forêt amazonienne, auxquels s'opposaient les Indiens de la région et les mouvements écologistes.
 

   La justice fédérale de l'Etat du Para, dans le nord du pays, a interdit au consortium Norte Energia d'altérer le lit du fleuve Xingu. Interdits donc "l'implantation d'un port, les explosions, la construction de digues, le creusement de canaux ou tous autres travaux qui modifient son cours naturel" et "portent atteinte à la faune ichtyologique".

 

   Les travaux du barrage prévoyaient un bouleversement total condamnant à mourir de faim des milliers de personnes et d'animaux. D'une puissance prévue de 11.200 mégawatts, soit près de 11% de la puissance installée du Brésil, le barrage de Belo Monte devait devenir le troisième barrage le plus important du monde après ceux des Trois-Gorges, en Chine et d'Itaipu, à la frontière entre le Brésil et le Paraguay. Considéré par les autorités comme un élément fondamental pour le développement énergétique du pays, avec un  investissement prévu de 11 milliards de dollars, la construction de ce barrage avait soulevé une forte opposition des Indiens, de la population locale et des défenseurs de l'environnement. La bataille contre 11 milliards de dollars a abouti à une décision sensée bien que l'institut  de l'environnement brésilien avait autorisé sa construction en janvier dernier et confirmé sa décision en juin.

 


"IL N'EST PAS RAISONNABLE QUE LES FAMILLES SOIENT AFFECTÉES"


  "Il n'est pas raisonnable de permettre que les innombrables familles, dont la survie dépend exclusivement de la pêche de poissons ornementaux sur le fleuve Xingu, se voient affectées directement par les travaux du barrage hydroélectrique", a estimé le juge.

 

   L'Association des éleveurs et exportateurs de poissons ornementaux d'Altamira avait notamment argumenté que les travaux auraient pu provoquer  la disparition des principales espèces de poissons de la région. Par ailleurs, les forêts sont les derniers poumons de la planète et quand elles sont en danger, les animaux sauvages de diverses espèces le sont évidemment aussi ...

 

Le Monde.fr avec AFP


 

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

E tienne Wallaert 02/12/2011 20:13

Ca c'est une bonne nouvelle ! Je ne pensais pas possible que ce projet soit arrêté tant il y avait d'argent et d'intérêts (y compris au bon sens du terme) en jeu. Espérons que cette décision ne
sera pas mise en cause

une terrienne 26/12/2011 17:56



Oui, tu as raison. c'est exactement ce que je pense moi aussi quand j'entends parler de ce genre de projet. D'après les infos reçus des brésiliens qui nous sont proches, le projet ne devrait pas
être remis en cause ... croisons les doigts quand même...


Merci de ton commentaire, Etienne. Et  très joyeuses fêtes à Catherine, a toi et à vos proches !


Une terrienne