Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Editorial

Et bien, c'est simple : l'idée est que nous ne pouvons plus accepter de nous laisser tyranniser par la politique du négativisme tous azimuts qui fait que l'on ne nous parle que de ce qui va mal, alors que partout dans le monde et à tout instant, des milliers de gestes, de paroles, de décisions, d'évènements, d'hommes sont porteurs de positif, d'espoir, de générosité, de progrès, d'humanité. Il est grand temps de se bouger : à nous de les chercher, de les débusquer, d'y prêter attention, et surtout d'en parler autour de nous.

Nous ne sommes pas programmés pour désespérer de tout. Nous sommes aussi capables du meilleur.

Mettons en route la spirale du "mieux sur terre" pour en finir avec la spirale infernale du négativisme et tous ensemble nous en sortirons vainqueurs, plus humains et  plus heureux encore !!!

Isabelle, une terrienne

Visitez Nos Sites Amis

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 09:00
Les Japonais, champions du monde de l'honnêteté.

Les citoyens japonais sont ils les plus honnêtes du monde ?

Tout porte à le croire puisque, généralement, quand un japonais trouve un portefeuille, il s'empresse d'aller le déposer au poste de police le plus proche. Un geste anodin qui a permis, l'an dernier, à la police, de collecter un cumul de 3,34 milliards de yens (25 millions d'euros) en espèces qui avaient été confiés à la police par d'honnêtes citoyens. Les forces de l'ordre ont ainsi pu remettre les trois quarts de cet argent égaré à leurs propriétaires légitimes.

En 2011, après le tsunami et le tremblement de terre,

qui a mis le pays à genoux, il s'est avéré que les japonais ont rapporté à la police l'équivalent de 25 millions d'euros en espèces, trouvés dans les décombres du séisme. Dans les 5 mois qui ont suivi la catastrophe, les gens ont rapporté des milliers de portefeuilles et sacs à main trouvés dans les débris. Plus de 5.700 coffres-forts échoués le long du littoral ont également été remis à des postes de polices par des bénévoles et des équipes de sauvetage. A l'intérieur des coffres-forts, les fonctionnaires ont trouvé environ 25 millions d'euros en espèces. Dans un coffre-fort, il y avait l'équivalent de 1, 5 millions d'euros ! D'autres contenaient des lingots d'or, des antiquités ou autres objets de valeur. A un moment donné, il y avait tellement de coffres-forts remis à la police qu'elle avait du mal à trouver de la place pour les stocker.

En effet, il n'est pas inhabituel pour les japonais de garder de grandes quantités d'argent à la maison et dans les bureaux, en particulier dans les régions côtières où les entreprises de pêche préfèrent traiter avec des transactions en espèces.
De début avril à fin juillet 2011, le poste de police d'Ofunato avait du embaucher 3 spécialistes pour aider à ouvrir les coffres-forts récupérésPlus récemment.

Un sac de sport avec 136.500 euros.

Plus récemment, une personne a même fait une découverte des plus surprenantes: un sac de sport avec la bagatelle de 18,44 millions de yens (136.500 euros), de quoi presque s'offrir un petit appartement dans la capitale japonaise. Qu'en a t'elle fait ? Elle l'a tout simplement déposé au poste de police le plus proche. près de 74% de la totalité des liquidités trouvées en 2014 ont finalement été rendues aus personnes étourdies qui les avaient semées en chemin, a précisé un porte-parole de la police. Selon la loi japonaise, si un objet trouvé

Une honnêteté motivée par la crainte peut-être ?

Selon la loi japonaise, si un objet trouvé n'est pas réclamé après 3 mois, la personne qui l'a remis aux autorités peut choisir de le garder. Mais étonnament, en 2014, quelques 390 millions de yens ont fini dans les coffres de la ville de Tokyo, cumul des sommes que les propriétaires légitimes n'ont pas réclamées et auxquelles ont renoncé ceux qui les avaient trouvées !!M^me si l'honnêteté nippone est peut-être motivée par la crainte que cet argent touvé ne leur porte malheur, les médias locaux n'hésitent pas à jouer sur ce registre pour rappeler "qu'à la différence d'autres pays, le Japon est sûr", un bon point pour draguer les touristes étrangers. La sécurité de l'archipel -vérité dont attestent les chiffres et dont les Japonais sont fiers - est en effet souvent remarquée par les visiteurs d'autres contrées.

Cette honnêteté se retrouve également dans un pays voisin moins visité, la Corée du Sud, où "le vol n'existe pas". Sans doute également, parce qu'il s'agit de sociétés collectives qui font primer le groupe sur l'individu.

Le Japon et la Corée du Sud, des exemples à suivre ?

Écrit par S. C. avec AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by une terrienne - dans Sociologie
commenter cet article

commentaires

pivin jacqueline 29/04/2015 12:03

Oh que oui, ce sont des exemples à suivre ; nous devrions y envoyer en formation les élèves de l'ENA , ils découvriraient ainsi ce que signifie : sens du bien public .
Les situations données sont vraiment admirables , tout spécialement celle de la région du séisme .
Merci à Du Mieux Sur Terre de nous donner un rayon de soleil !

Fr 26/04/2015 22:25

Non seulement on ne vous vole pas votre portefeuille, mais si vous le perdez on le rapporte !Quelle chance! Mais à quoi cela est il dû?

une terrienne 27/04/2015 17:59

Il semblerait qu'il existe d'autres pays très honnêtes d'ailleurs, comme la Birmanie, Singapour, la Corée, la Finlande ... pourquoi pas la France ?